SCPMANIA
notation: 0+x

Objet #: SCP-722

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr Euclide (voir rapport étendu des tests sur SCP-722)

Procédures de confinement spéciales : SCP-722 doit être confiné dans une salle de confinement de niveau 7. Salle faisant 2000cm(centimètre) sur 2000cm(centimètre) et de 7m(mètre) pouvant résister à des chocs violent et à des jets d'acide. En cas de brèche de confinement, un Classe-D devra être envoyé dans une cellule de remplacement avec 2,5 kilos de poissons frais. En aucun cas un élément végétal ne doit être donné pour nourrir SCP-722.

Description : SCP-722 est un reptile de race indéterminée de couleur bleu, à mâchoire orange et à crâne gris foncé. SCP-722 mesure 2,10 mètres de long et 90cm au garrot. SCP-722 ne semble pas posséder de narines mais est capable de sentir du poisson ou tout autre aliment qu'il consomme dans un rayon de 100km. Il possède des yeux verts et une crête de pique dorsaux ainsi que quatre appendices pointus et durs au bout de la queue. SCP-722 possède également une très bonne vue, pouvant voir un carré de 1cm sur 1cm à 200 mètres. SCP-722 ne communique pas et n'a aucun moyen de défenses autres que sa crête et sa queue (voir rapport étendu des tests menés sur SCP-722). SCP-722 n'ouvre la gueule uniquement pour manger et se défendre.
SCP-722 ne s'est attaqué au personnel de confinement qu'à deux reprises (voir addendum 1 et 2) et c'est lors de ces attaques que la Fondation découvrit le potentiel meurtrier de la crête et des piques caudales de SCP-722. Lors de ses attaques, SCP-722 a causé un total de (DONNEES SUPPRIMEES) morts. SCP-722 a démontré de très bonnes compétences de nage dans l'eau, de mer comme douce.

Addendum SCP-722-1 :
SCP-722, le 12/02/ (DONNEES SUPPRIMEES), a été surpris dans sa cellule lors du nourrissage quotidien. Le Classe-D utilisé lors de cette manœuvre était D-15178, un criminel qui s'adonnait à la torture d'animaux. Voici un compte rendu de la brèche de confinement :
(D-15178 entre dans la cellule avec un sceau rempli de poisson)

(SCP-722 est étonné mais s'approche)

(D-15178 jette le sceau au museau de SCP-722, le blessant, et se met à le ruer de coups. D-15178 bloque avant les portes)

(Le personnel de confinement tente d'intervenir, sans succès)

(SCP-722 réagis en déployant sa crête et se met à la frotter contre D-15178 avec vigueur. D-15178 est rapidement tué)

(SCP-722 enfonce la porte de sa cellule et se met à attaquer les chercheurs et le personnel)

(La brèche est maîtrisée grâce à l'intervention des docteurs Chowdhury et Oliver, qui ont découvert SCP-722. Dr. Oliver menaça SCP-722 de son fusil et Dr. Chowdhury et profita pour lui donner un poisson. SCP-722 se calma lorsqu'il eut mangé une dizaine de poissons et put être confiné sans soucis particuliers.)

Note : SCP-722 semble attaqué uniquement lorsqu'il est provoqué. L'emploi de Classe-D ayant des antécédents concernant la torture d'animaux devra être refusé sur SCP-722.
Dr. Chowdhury

Note: Si SCP-722 est de nouveau attaqué par un Classe-D, il risque d'y avoir bien plus de morts. Et vous m'aurez moi et le Dr. Chowdhury aux trousses pour avoir amoché un si bel animal !
Dr. Oliver

Addendum SCP-722-2:

SCP-722 fut affamé selon la demande du Dr. Salac pendant deux semaines pour tester sa tenue fasse à la faim. Selon elle, le Dr. Salac avait l'accord des Dr. Chowdhury et Dr. Oliver, en charge de SCP-722. Dr. Salac envoya un Classe-D, ancien tueur d'animaux sauvage et braconnier, dans la cellule de SCP-722 pour « voir comment il réagirait ». Le Classe-D attaqua 722 car celui-ci lui semblait menaçant. 722 attaqua le Classe-D et le tua. Puis, poussé par une énergie inconnu, défonça la porte de sa cellule de confinement et attaqua les chercheurs présents. Le Dr. Salac survit grâce à la vitesse de sa fuite. Brèche de Confinement maîtrisée grâce à l'intervention du Dr. Clef, venu voir « le chouchou de mon amie Oliver ».

Note : PUTAIN ! Le docteur Chowdhury et moi-même n'étions même pas là lorsque le Dr. Salac a demandé à faire son expérience ! Elle ne nous a rien demandé, on était sur une brèche de confinement de SCP-035 ! Il faut la renvoyer ! C'est une folle !
Dr. Oliver

Note: Je m'occuperai personnellement du cas du Dr. Salac.
Dr. Chowdhury

Addendum SCP-722-2-1:

Le Dr. Chowdhury changea de grade et obtint celui de Docteur en Chef du Site-73, où est confiné SCP-722. Il fit descendre en grade le Dr. Salac, la rétrogradant Classe-D. Le Dr. Chowdhury fut nommé chef d'un projet pour voir les effets au long terme de SCP-505 sur un humain. Il utilisa l'ex Docteur Salac, dénommée Classe-D-165743 pour son expérience. D-165743 mourut au bout de 2 ans d'agonie.

Addendum SCP-722-3:

Conditions de découverte de SCP-722
SCP-722 fut découvert alors que les Dr. Oliver et Chowdhury travaillais sur l'ex SCP-722, à savoir une forme ophidienne sous les glaces du Groenland. Selon leur dire, il n'y aurait plus aucunes traces de l'ex SCP-722, confirmés par la photographie aérienne et satellite du site. En lieu et place de l'ex SCP-722, les Docteurs trouvèrent SCP-722 en fort état d'hypothermie.

Addendum SCP-722-3:

Le Dr.Roehrich vient de rejoindre le projet de détention de SCP-722.
Rapport étendu des tests menés sur SCP-722.

Test A: Date 14/03/(DONNEES SUPPRIMEES)

Sujet: D-0278
Procédure : Le classe-D entra dans la cellule de SCP-722 poisson en main dans lequel un sédatif a été glissé à l'intérieur, il s'approcha prudemment de celui-ci, SCP-722 s'approcha méfiant du sujet avant de prendre le poisson et de l'avaler. Le classe-D se fit faire sortir de la cellule. Après quelques minutes, SCP-722 commença a titubé avant de tomber à terre et dormir. Une équipe de recherche par les Dr. Oliver et Chowdhury se déploya pour observer et étudier SCP-722.
Résultat : La gueule de SCP-722 fut ouverte et on découvrit qu'un morceau de matière élastique bloquait le palais de SCP-722. La matière fut retirée et lorsque SCP-722 se réveilla, il sifflait.
Analyse: Il semblerait que SCP-722 communique grâce à des sifflements. Peut-être n'est-il pas le seul de son espèce.

Test B: Date 18/03/(DONNEES SUPPRIMEES)

Sujet: SCP-722
Procédure : SCP-722 fut amené devant un écran diffusant des images d'animaux prédateurs. SCP-722 ne réagis pas. L'écran diffusa ensuite des images de SCPs. SCP-722 réagis devant celle de SCP-682 en crachant un acide puissant sur l'écran, sûrement grâce à l'orifice de son palais.
Résultat : Découverte d'un nouveau moyen de défense.
Analyse : SCP-722 a un autre moyen de défense. Il faudrait revérifier les plans de sa cellule de confinement.

Note : Que SCP-722 n'ai réagis que devant l'image de SCP-682 montre qu'il le connaît peut-être. Mais le fait qu'il n'ait réagit devant aucun prédateur normal prouve que 722 est au somment de « sa chaîne alimentaire ».
Dr. Chowdhury

Test C: Date 19/03/(DONNEES SUPPRIMEES)
(Avant-propos : le Dr. Oliver a été invité par le Dr. Clef à boire un café)

Proposition : Chercheurs assistants junior Def.
Procédure : alors que le Classe-D allait entrer dans la cellule de 722, le Dr. Chowdhury fait irruption dans la pièce et plante sa seringue de cyanure dans la gorge du Chercheur assistant junior Def et la vide. Ce denier meurt au bout de 15 minutes.
Résultat : Aucun

Note : le Chercheurs assistant junior Def n'avait pas respecté les procédures d'expérience, car il n'a pas demandé au Dr. Oliver ou à moi-même le droit de faire son projet. Et comme il allait mettre en danger un SCP potentiellement utile à la Fondation ; il été de mon droit de le tuer.
Dr. Chowdhury

Note après-test : suite à son respect des procédures, le Dr. Chowdhury fut autorisé à classer SCP-722 en « Euclide » pour en restreindre l'accès.

Test D: Date 24/03/(DONNEES SUPPRIMEES)

(Avant-propos : Le Dr. Clef participait à l'expérience pour « observer comment se débrouille mon plan Q)
Sujet : Dr.Oliver
Procédure : Le Dr.Oliver entre en personne dans la cellule de confinement de SCP-722. SCP-722 approche sans crainte et s'arrête à 20 cm du Dr. Oliver Cette dernière s'approche de lui en écartant les bras. SCP-722 se met à lui tourner autour puis la fait basculer en arrière. SCP-722 se jette ensuite dans ses bras. Le Dr.Oliver se met à lui caresser le museau. SCP-722 se laisse caresser pendant 30 minutes puis s'endormi. Le Dr.Oliver quitte la salle de confinement.
Résulat : SCP-722 ne semble pas attaqué le sujet quand celui-ci se montre amicale envers lui.

Note après-test : Dr. Clef au Dr. Chowdhury et au Dr. Roehrich : ne lui dites pas pourquoi j'étais là !

Test E: Date 29/03/(DONNEES SUPPRIMEES)

Proposition : Dr. Brights
Procédure : Aucune
Résultat : test refusé sous ordre des Docteurs en chef de SCP-722

Note après-test : Dr. Birghts, vos tests visant à créer des hentaïs pour vos besoins personnels ne doivent pas concerner notre 722.
Dr. Roehrich

Test F: Date 03/04/(DONNEES SUPPRIMEES)

Procédure : Une équipe de recherche fut déployé dans la cellule de SCP-722, SCP-722 se laissa faire après que l'équipe aie gagné sa confiance.
Résultat : il a été démontré que SCP-722 ne possède pas d'organes génitaux.

Note : Il semblerait que SCP-722 n'a pas de possibilité de se reproduire.
Dr. Roeherich

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License